Essais

Articles permettant aux auteurs de développer les résultats d'une recherche ou une réflexion

Essai

Du jeu, modèle pour étudier les sociétés humaines au jeu, outil de gestion, de conception et de médiation.

Category: Architecture, Arts, Essai, Jeu et apprentissages : regards croisés en école d’architecture et en sciences de l’éducation, Julia Moutiez, N°4
/Posted by:
Introduction             En Occident, le jeu a longtemps été considéré comme quelque chose de futile, secondaire, accessoire, ou réservé aux enfants. Le mot jeu lui même, provient du latin jocus...

Par Julia Moutiez

La construction du jeu en tant qu'objet digne d'être étudié est assez récente en occident. Entre le XXe et le XXIe siècle, les travaux se sont multipliés, donnant naissance au champ des game studies. Cependant, le jeu est rarement pensé en soi, mais afin de servir de paradigme ou d'outil.

Essai

une-bugnato-sensini

Le style bugnato a punta di diamente

Category: Architecture, Arts, Essai, Gilles Sensini, N°1, Patrimoine, Urbanisme, Ville
/Posted by:
Le style bugnato a punta di diamente À propos du musée Ragnarock des agences MVRDV et COBE à Roskilde, Danemark. Les agences MVRDV (1993-) et COBE (2005-) viennent de livrer un...

Par Gilles Sensini

Les agences MVRDV (1993-) et COBE (2005-) viennent de livrer un musée consacré à la culture rock (2016) à Roskilde, au Danemark. Le projet reprend les dispositifs, maintenant bien rodés, de reconversion d’une friche industrielle en lieu culturel.

Essai

S.Steenhuyse, Quartier Alyscamps3, Arles, 2001.

La recherche au service des pratiques de projet

Category: Architecture, Essai, N°1, Séverine Steenhuyse
/Posted by:
« Revenir sur les 3ème Rencontres Doctorales en architecture, des 3, 4 et 5 septembre 2015, à Marseille : la recherche pour renseigner l’évolution des pratiques de projet » Séverine Steenhuyse En septembre...

Par Séverine Steenhuyse

En septembre 2015, se tenaient à l’ENSA Marseille les 3 Rencontres doctorales en architecture, organisées par le laboratoire Project[s].

blabla